Aide aux entreprises

La Fondation est là pour vous aider financièrement

Vous vous lancez en entreprise au Saguenay-Lac-Saint-Jean et vous avez besoin d'une aide financière ?

La Fondation Jean-François et Patricia (FJP) accorde un prêt personnel maximal de 6,000$ par entrepreneur et 12,000$ par projet lequel est dédié à la mise de fonds d’entreprise en démarrage. Ce prêt s’accompagne d’une aide technique gratuite fournie par les Centres locaux de développement du Saguenay-Lac-St-Jean (CLD). Le CLD contribue à l’élaboration du projet par la préparation, notamment, du plan d’affaires.

Après 36 mois de remboursement et sur la base où tous les engagements financiers ont été respectés, la Fondation Jean-François et Patricia offre la possibilité de convertir la valeur résiduelle du prêt en subvention bourse.

Conditions des aides financières accordées par la Fondation Jean-François et Patricia

  • Le candidat devra signer une convention de prêt avec la Fondation Jean-François et Patricia;
  • La durée de remboursement du prêt est de cinq ans;
  • La Fondation déterminera les autres conditions du prêt en tenant compte des objectifs et des priorités ainsi que la nature du projet.

Dépenses admissibles

  • Les dépenses en capital telles que : terrain, bâtisse, équipement, machinerie, matériel roulant, frais d’incorporation et toute autre dépense de même nature, à l’exception des dépenses d’achalandage;
  • L’acquisition de technologies, de logiciels ou progiciels, de brevets et toute autre dépense de même nature à l’exception toutefois des activités de recherche et de développement;
  • Les besoins de fonds de roulement se rapportant strictement aux opérations de l’entreprise calculés pour la première année d’opération consécutive à la date de la demande (date de la signature de la déclaration et autorisation du requérant).

Restrictions

  • Les dépenses affectées à la réalisation d’un projet mais effectuées avant la date de la réception de la demande d’aide officielle (date de la signature de la déclaration et autorisation du requérant) au CLD concerné ne sont pas admissibles;
  • L’aide financière consentie ne peut servir au fonctionnement d’un organisme, au financement du service de la dette, au remboursement d’emprunts à venir ou au financement d’un projet déjà démarré à la date du dépôt de la demande d’aide officielle au CLD concerné (date de la signature de la déclaration et autorisation du requérant).